Du calcium à l’honneur

Autor | novembre 5, 2017 | À chacun son régime, Régimes - hommes |


On n’insistera jamais assez sur l’importance du calcium pendant la grossesse: les besoins quotidiens sont de 1 200 mg,
ce qui correspond à la consommation de quatre à cinq produits laitiers par jour:

1 produit laitier

= 1 verre de lait demi-écrémé
= 1 yaourt ordinaire
= 2 petits-suisses nature à 20 % de MG
= 100 g de fromage blanc à 0 ou 20 % de MG
= 30 g de fromage à 45 % de MG maximum
= du lait dans une préparation (purée, béchamel…)
= du fromage râpé ou du parmesan sur des pâtes ou des légumes

SI VOUS N’AIMEZ PAS LE LAIT NI LES LAITAGES…
Si vous n’aimez que le fromage, privilégiez ceux à pâtes cuites, riches en calcium (gruyère, emmenthal, comté, parmesan…): 30 g par repas.
Vous pouvez également boire des eaux minérales riches en calcium : Hépar, Contrex, Talians, Vittel… Les teneurs en calcium des eaux minérales sont indiquées sur les bouteilles.
Vous pouvez donc facilement comparer les étiquetages et choisir parmi celles qui sont fortement dosées en calcium.
En dernier recours, signalez à votre gynécologue ce dégoût pour les produits laitiers : il vous prescrira une complémentation sous forme médicamenteuse.

FAUT-IL CLASSER LE BEURRE ET LA CRÈME FRAÎCHE
DANS LA FAMILLE DES PRODUITS LAITIERS?
Oui et non: le beurre est bien fabriqué à partir de la crème du lait, on pourrait donc le classer dans la famille des produits laitiers. Mais sa valeur nutritionnelle le rapproche davantage de celle des corps gras : le beurre est
composé de 82 % de lipides et ne contient pratiquement pas de calcium (15 mg de calcium pour 100 g de beurre
contre 125 mg pour 10 cl de lait). Or la caractéristique des produits laitiers est leur richesse en calcium. Le beurre
doit donc être considéré uniquement comme une matière grasse d’origine laitière.
Quant à la crème fraîche, elle est un peu plus riche en calcium que le beurre (50 à 60 mg de calcium pour 100 g),
mais on ne peut pas non plus la classer dans la catégorie des produits laitiers. Il faudra donc l’utiliser en tant que corps gras, même si la crème ne contient « que » 30 % de matières grasses. Il existe dorénavant sur le marché des produits à 15 %, 10 %… et même 4 % de matières grasses: il ne s’agit plus de crèmes fraîches mais de « spécialités laitières allégées », qui permettent de donner de l’onctuosité aux préparations culinaires tout en surveillant sa ligne…

Originally posted 2014-08-11 11:30:57.

Comments

comments



lobésitécuisinergourmandisel\obésitérepas équilibréwww methodesmaigrir commaigrir apres 80anscontentmethodesmaigrir comméthodes montignac