En pratique: plus de bon sens

Autor | décembre 12, 2017 | À chacun son régime, Obésité - adulte |


Règle n° 1: faire trois repas par jour: petit déjeuner, déjeuner, dîner, et éventuellement une collation dans l’après-midi. Surtout, ne pas sauter de repas.

Règle n° 2: structurer ses repas.

Le petit déjeuner doit comporter :
— une boisson: thé ou café sans sucre (ou avec édulcorant) ;
— un produit laitier: lait demi-écrémé, fromage blanc à 0 ou 20 % de matières grasses ou yaourt nature;
— un produit céréalier: pain, biscottes, céréales pour petit déjeuner ;
— un peu de beurre ordinaire ou allégé;
— éventuellement un fruit frais ou un verre de jus de fruits (que vous pouvez conserver en guise de collation vers
10 heures).

Si vous n’avez vraiment pas faim le matin au réveil, ne vous forcez pas et prenez juste une boisson. En revanche,
prenez une collation dans la matinée: un yaourt et deux biscottes beurrées par exemple.

Les repas principaux doivent être complets, c’est-à-dire qu’ils doivent comporter:

— des légumes verts: crus ou cuits (potage, crudités, purée ou poêlée de légumes…). Ils apportent des vitamines
précieuses et des fibres pour réguler le transit et éviter les problèmes de constipation;

— de la viande rouge ou blanche, du poisson, des œufs ou du jambon: ils apportent des protéines, indispensables
pour maintenir la masse musculaire en période de régime;

— du pain ou des féculents : pâtes, riz, semoule, ou pommes de terre, ou légumes secs. Ces aliments permettent
de réguler l’appétit et évitent les fringales à distance des repas;

— un produit laitier: un petit morceau de fromage, un yaourt, un fromage blanc, du lait dans une purée…; un fruit frais ou une compote sans sucre ajouté.

Si les repas sont structurés de cette façon, vous éviterez les carences vitaminiqucs et minérales, les coups de fatigue,
les « petits creux » à distance des repas et les problèmes de transit intestinal.
Si vous souhaite/ faire un goûter dans l’après-midi, gardez le fruit ou le laitage prévu initialement au déjeuner. Ce
«mini-repas» permet d’éviter le grignotage en fin d’après-midi et d’arriver au diner sans être tiraillé par la faim.

Règle  3: manger lentement, dans le calme, et être à l’écoute de ses signaux de faim et de satiété. Servez-vous
des portions raisonnables et si vous n’avez plus faim, gardez le dessert pour plus tard.

Originally posted 2014-08-12 10:20:04.

Comments

comments



lobésitécuisinergourmandisel\obésitérepas équilibréwww methodesmaigrir commaigrir apres 80anscontentmethodesmaigrir comméthodes montignac