La cantine



Faut-il laisser un enfant à la cantine quand il a des problèmes de surpoids ou d’obésité?
Bien sûr, on gère plus facilement les repas quand ils sont pris à la maison, mais la cantine n’est pas incompatible avec
le régime. Sur une semaine, on compte seulement quatre ou cinq repas pris à la cantine sur un total de quatorze repas, en ne considérant que les repas principaux.
L’avantage de la cantine : l’enfant en surpoids ne se sent pas exclu s’il peut continuer à manger avec ses camarades et
ressentira moins de frustrations vis-à-vis du «régime».

Malheureusement, les repas servis à la cantine comportent souvent des produits gras : viandes et poissons panés, « cordons bleus», nuggets de poulet, croquettes ou beignets de poisson, frites… Les menus manquent cruellement de fruits, crudités et laitages nature.

On peut espérer trouver un meilleur équilibre nutritionnel dans les cantines scolaires grâce à certaines mesures qui se généralisent en France : en effet, afin d’améliorer la qualité des repas, les responsables de la ville et les cuisiniers s’entourent dorénavant de diététiciens pour établir des menus adaptés aux besoins spécifiques des enfants. Tous travaillent autour d’une même idée: «manger bon, sain et équilibré».
Si votre enfant prend ses repas à la cantine, il faudra adapter le dîner pour équilibrer les repas de la journée. Pour cela, procurez-vous les menus de la semaine : ils sont en général distribués sur demande.
• Si le déjeuner comporte un féculent, proposez au dîner des légumes crus ou cuits.
• En dessert, proposez le soir un fruit, une compote sans sucre ajouté ou un laitage nature (yaourt, fromage blanc,
petit-suisse à 20 % de matières grasses) avec un peu de sucre.
• Si votre enfant est coopérant, expliquez-lui qu’il ne faut pas manger trop de pain à la cantine ni se faire resservir.

Originally posted 2014-08-11 08:49:28.

Comments

comments



lobésitécuisinergourmandisel\obésitérepas équilibréwww methodesmaigrir commaigrir apres 80anscontentmethodesmaigrir comméthodes montignac