Les boissons et les ados



Il faut bien sûr surveiller les boissons que prennent les adolescents, et qui peuvent apporter jusqu’à 600 voire 800 kcal
par jour dans certains cas, soit l’équivalent énergétique d’un repas complet!

LES BOISSONS SUCRÉES

Ces boissons contiennent toutes de grandes quantités de sucre, donc des calories supplémentaires qui viendront s’ajouter aux repas. Or cet apport énergétique sous forme liquide est mal comptabilisé par l’organisme et fausse les mécanismes de régulation de la faim et de la satiété. Il est donc plus intéressant de «manger» des calories plutôt que de les «boire».
Les boissons à privilégier seront donc celles qui apportent peu ou pas de calories :
— l’eau plate, de source, du robinet ou minérale;
— l’eau pétillante peu minéralisée;
— les eaux plates ou gazeuses aromatisées (non sucrées).
Au rayon des eaux minérales des grandes surfaces, on trouve dorénavant une large gamme d’eaux aromatisées,
plates ou pétillantes, sucrées ou non. Ces nouvelles eaux aromatisées permettent à tous ceux qui boudaient l’eau de la redécouvrir. Cependant, les versions sucrées peuvent apporter jusqu’à douze morceaux de sucre au litre, apport dont il faut tenir compte dans le total de la journée.
Faut-il considérer les eaux aromatisées sucrées comme des eaux minérales ou comme des boissons sucrées? Tout dépend de la consommation qu’on en fait : dans le cadre d’une consommation raisonnable, ces boissons peuvent être une bonne alternative aux sodas et autres boissons très sucrées mais il ne faut en aucun cas les substituer complètement à l’eau nature.

Les jus de fruits, même sans sucre ajouté, apportent autant de calories que les sodas mais ils ont l’avantage d’apporter des vitamines et minéraux dont les besoins sont augmentés chez l’adolescent en pleine croissance.

Chez l’adolescent, il n’est pas rare de relever une consommation de 1 litre de jus de fruits par jour, soit un apport
énergétique supplémentaire de 420 à 700 kcal. Ces jus de fruits seront à consommer en équivalence avec un fruit (un
verre de jus = un fruit) pour éviter l’excès.

L’ALCOOL
C’est à l’adolescence que le jeune s’initie aux boissons alcoolisées, lors de soirées entre copains ou à la maison,
autour d’une bonne table.
A la maison, il ne faut jamais encourager un jeune à boire du vin ou du Champagne: il découvrira l’alcool bien assez
tôt. S’il se rend régulièrement à des soirées, mettez-le en garde contre les méfaits d’une consommation importante d’alcool, même s’il s’agit de simples bières. Les boissons alcoolisées sont par ailleurs riches en calories par le sucre et l’alcool qu’elles contiennent.
Depuis quelques années, on voit apparaître sur le marché une nouvelle génération de boissons: les «premix». Il s’agit de mélanges d’alcool et de soda, au goût bien sucré, dont le taux d’alcool varie entre 4 et 8 %. Ces nouvelles boissons aux couleurs fluo sont très prisées des jeunes : elles portent des noms attrayants – «boomerang», «voodoo»… -, se boivent comme du petit-lait… Bref, ce sont des boissons «branchées»!

Les parents doivent être avertis du danger de cette nouvelle génération de boissons, qu’il faut considérer comme des boissons alcoolisées. Elles participent à l’alcoolisation des jeunes ainsi qu’à sa banalisation.

 

Originally posted 2014-08-11 10:45:05.

Comments

comments



lobésitécuisinergourmandisel\obésitérepas équilibréwww methodesmaigrir commaigrir apres 80anscontentmethodesmaigrir comméthodes montignac