Les effets secondaires et inconvénients de cette méthode

Autor | octobre 4, 2017 | Jeûne protéiné, Types de régimes |


Des troubles digestifs : nausées et vomissements doivent alerter et conduisent à l’arrêt immédiat du régime. La
constipation est fréquente (par manque de fibres, absence d’amidon et diminution du bol alimentaire) mais ne nécessite pas l’arrêt du régime : il s’agit tout simplement d’une absence de selles!
Des crampes nocturnes ou des faiblesses musculaires peuvent apparaître par manque de potassium. Une complémentation minérale doit permettre d’éviter ces problèmes.
Une mauvaise haleine est souvent constatée, due aux corps cétoniques circulant dans l’organisme.
D’autres effets secondaires ont été observés chez certaines personnes: chute de cheveux par manque de zinc, des ver-
tiges, des perturbations menstruelles, des céphalées, des hypotensions.
Le prix est un inconvénient majeur de cette méthode: il faut prévoir un sérieux budget car les sachets de protéines
ont un coût élevé: 15 euros en moyenne les sept sachets.
Ils ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale, et les compléments prescrits par le médecin (compléments de vitamines et minéraux) sont également à votre charge.
L’absence de vie sociale est à prendre en considération avant d’entreprendre la diète protéinée : ce régime ne permettant aucun écart, surtout au cours des deux premières phases, vous serez amené à prendre vos « repas » en solitaire. Vous ne pourrez prévoir aucun repas à l’extérieur.
La texture et le goût des sachets sont particuliers: certains sachets de protéines, une fois dilués, forment une espèce
de bouillie qui n’est pas toujours très appétissante. De même, le goût des préparations obtenues ne plaira pas à
tous: les préparations sucrées comme les boissons au chocolat contiennent des édulcorants intenses en quantité importante, avec un arrière-goût amer assez prononcé.

• Ce régime est monotone et très rigoureux : il faut se plier aux règles et aucune fantaisie n’est permise.
• Le patient est passif au cours du régime : la diète protéinée ne lui apprend pas à être autonome dans son alimentation.
On s’attaque uniquement aux kilos, sans chercher à comprendre les causes de cette prise de poids.
• La frustration que ce régime induit peut être lourde de conséquences: le candidat à cette méthode risque, dès l’ar-
rêt du régime, de se ruer sur les aliments dont il a été privé durant plusieurs semaines, avec des risques évidents de reprise de poids. De réels troubles du comportement alimentaire peuvent être induits par de tels régimes restrictifs.
• Il s’agit d’un régime complètement déséquilibré (absence de glucides) où certains nutriments indispensables à l’organisme ne sont apportés que par des pilules : peut-on parler encore d’alimentation? Où est donc le plaisir de manger?
• La restriction calorique sévère mise en place pendant le régime oblige l’organisme à réduire ses dépenses et donc son métabolisme de base. A l’arrêt du régime, les besoins de l’organisme pour fonctionner sont plus faibles et des apports énergétiques plus élevés font automatiquement reprendre du poids plus facilement.
• A l’arrêt du régime, le risque de reprise de poids est élevé: si la perte de poids est importante sur du court terme, il
en va tout autrement sur du moyen ou du long terme puisque, dans 80 % des cas, la reprise de poids est effective
dans les douze mois suivants!
De bonnes habitudes alimentaires doivent absolument être adoptées, avec une phase de stabilisation sur plusieurs semaines. Plus l’amaigrissement est rapide et important, plus la prise de poids à l’arrêt du régime est également importante.

Originally posted 2014-08-08 08:51:57.

Comments

comments



lobésitécuisinergourmandisel\obésitérepas équilibréwww methodesmaigrir commaigrir apres 80anscontentmethodesmaigrir comméthodes montignac