Les modifications de la silhouette



À la cinquantaine, il faut accepter une nouvelle morphologie: la répartition des graisses corporelles se modifie et cela
est particulièrement visible chez la femme. Pendant des années, la femme lutte contre la culotte de cheval et l’accu-
mulation de cellulite sur les fesses et les cuisses. Après 50 ans, la carence en œstrogènes favorise la mise en réserve des
graisses à hauteur de la ceinture abdominale ainsi que dans la partie haute du corps. A l’inverse, les fesses s’aplatissent et les cuisses perdent leur tonicité. La masse musculaire se réduit progressivement, ce qui va de pair avec la diminution du métabolisme de base. Avec l’âge, on brûle moins de calories et, à chaque excès de table, les calories superflues profitent.
Chez l’homme, la bedaine s’accentue petit à petit et, en l’absence d’activité physique, la fonte musculaire s’opère, même si celle-ci est moins prononcée que chez la femme.

Originally posted 2014-08-13 13:16:51.

Comments

comments



lobésitécuisinergourmandisel\obésitérepas équilibréwww methodesmaigrir commaigrir apres 80ansmethodesmaigrir comgourmandise sucréeplats du commerce sel




maigrir apres 80ans