Les repas au restaurant

Autor | octobre 16, 2017 | À chacun son régime, Bon vivant |


Les sorties au restaurant sont toujours délicates à gérer lorsqu’on est soucieux de sa silhouette : on est partagé entre
l’envie de se faire plaisir et la peur de déroger au «régime».

Et s’il était possible de concilier plaisir et équilibre?
L’équilibre alimentaire se construit sur plusieurs jours consécutifs. Il est donc tout à fait possible de faire un repas
plus riche et de se montrer raisonnable les autres jours. La sortie au restaurant doit être envisagée comme «un écart» qui s’insérera naturellement dans le cadre du régime, dans la mesure où les excès de table ne sont pas démesurés et que vous ne mangez pas au restaurant trois fois par semaine!

Voici quelques règles de base à adopter, quel que soit le type de restaurant:

• Choisissez entre l’apéritif et le vin et limitez l’alcool à un seul verre pour le repas. Vous pourrez bien entendu boire de l’eau plate ou pétillante en complément.

• Si vous n’avez pas une grosse faim ou si vous ne savez pas vous arrêter même si vous êtes rassasié, évitez les menus
complets: entrée + plat de résistance + dessert, même si le prix est avantageux. Si vous tenez à prendre cette formule, choisissez une formule «sages».

• Si vous avez opté pour un plat copieux et riche, contentez-vous du café et du carré de chocolat en guise de dessert.

• Si vous tenez absolument à terminer par un fondant au chocolat ou par une belle coupe de glace en dessert, soyez
raisonnable pour le plat principal.

• Surveillez votre consommation de pain: peut-être pouvez-vous vous en passer selon le plat que vous choisissez.
Je vous propose maintenant de passer en revue les principaux types de restaurants et de vous guider dans le choix des plats qui y sont généralement servis.

AU RESTAURANT FRANÇAIS TRADITIONNEL

• Pour ne pas être tenté par le pain, ne laissez pas la panière à portée de main.

• Commandez une bouteille de bon vin et faites-vous plaisir avec un verre maximum.

• Si vous commandez des plats en sauce, laissez une partie de la sauce dans le coin de l’assiette.

• Faites-vous plaisir mais évitez les associations désastreuses du style: assiette de charcuterie + entrecôte persillée
+ frites + moelleux au chocolat.

• Si vous «calez» avant la fin du repas, ne vous sentez pas obligé de prendre un dessert!

• Privilégiez les plats suivants:
— en hors-d’oeuvre : crustacés et coquillages (sans mayonnaise), salade de crudités, carpaccio de bœuf ou de saumon, potages;

— en plat principal: rôti de veau, de bœuf, lapin chasseur, poisson grillé, poulet rôti, pot-au-feu, jambon braisé, chou-
croute de la mer;
— en accompagnement : salade verte, riz blanc, ratatouille, haricots verts, tomates à la provençale, pommes de
terre vapeur, mousse de légumes;
— en dessert: salade de fruits frais, fromage blanc au coulis de fruits rouges, sorbet, tarte aux fruits.

• Évitez les plats suivants:
— en hors-d’œuvre: charcuterie, plats pâtissiers (quiches, tourtes, feuilletés…), beignets de calmar, œufs mimosa croulant sous la mayonnaise;

— en plat principal: entrecôte bien grasse, cassoulet, confits, choucroute au lard et saucisses, poissons et viandes panés, raclette et fondue savoyarde, andouillettes grillées ;

— en accompagnement: frites, pommes sautées, beignets de légumes, sauces grasses (sauce hollandaise, béarnaise, maître d’hôtel, beurre blanc);

— en dessert: plateau de fromages, fondant au chocolat, grosses coupes de glace avec chantilly et chocolat fondu,
gâteaux aux noix, tarte frangipane, mousse au chocolat.

Exemples de menus «sages»

43

AU RESTAURANT ASIATIQUE

Dans les restaurants de type asiatique (chinois, thaïlandais, japonais, vietnamien…), les portions servies ne sont pas très copieuses, ce qui incite à commander davantage de plats… et à consommer plus!
La règle d’or: se faire plaisir sans abuser. Soyez à l’écoute des signaux de faim et de satiété et arrêtez-vous de manger
quand vous n’avez plus faim. Essayez de manger avec des baguettes: vous mangerez moins vite et vous sentirez plus
rapidement rassasié.
Heureusement, la gastronomie asiatique offre un large choix de préparations et il est tout à fait possible de faire un
repas à la fois diététique et savoureux.
Si vous choisissez une entrée, préférez les soupes, les salades au poulet ou aux crevettes, les sushis, les raviolis
vapeur ou les rouleaux de printemps.
En plat principal, je vous conseille les poissons grillés, crevettes aux pousses de bambou, calmars sauce aigre-douce,
cuisses de grenouille, poulet au basilic, à la citronnelle ou au gingembre, brochettes de viande ou de poisson… accompagnés de riz blanc ou de légumes sautés.
En dessert, préférez les salades de fruits exotiques, les litchis au sirop, les sorbets à la mangue ou tout simplement un thé de Chine.
Évitez en hors-d’œuvre les fritures: les nems (pâtés impériaux), raviolis frits, samoussas, beignets de crevettes…
En plat principal, évitez les plats en sauce: porc au caramel, poulet au coco et au curry, ainsi que les aliments frits: poissons frits, beignets de calmars, riz à la cantonaise.
En dessert, évitez le gingembre confit, les beignets de fruits, les grosses coupes de glace ainsi que les biscuits au sésame ou aux cacahuètes.
Comme boisson, choisissez le cocktail maison ou un jus de fruits exotiques en apéritif et commandez un pichet d’eau ou une bouteille d’eau pétillante pour le repas.

Quelques menus «sages»

44

AU RESTAURANT ORIENTAL

Les plats typiques qui y sont servis (couscous et tajines) sont bien complets: ils contiennent de la viande ou du pois-
son, des légumes et de la semoule. Préférez le couscous au poulet ou au poisson, moins gras que le couscous au mouton ou que le couscous royal.
Pour les tajines, gardez le même schéma et évitez les fruits secs ajoutés: amandes, abricots secs, pruneaux… qui augmentent la valeur énergétique du plat de façon importante.
Vous pouvez faire un repas froid avec plusieurs entrées et des brochettes de viande: taboulé vert, salades de pois
chiches, de concombres, d’aubergines et de tomates…
Évitez les aliments gras : bricks, merguez, boulettes de viande.
Si vous voulez terminer votre repas par un dessert, préférez les fruits (coupes de fraises, carpaccio d’ananas ou brochettes de fruits frais…) aux pâtisseries orientales, particulièrement sucrées et grasses.
Si vous optez pour un couscous ou un tajine, terminez par un petit café ou un bon thé à la menthe.

Quelques menus «sages»

45

Si les portions sont copieuses, optez pour le repas «plat unique» + thé ou café.

AU RESTAURANT MEXICAIN

Comme au restaurant oriental, les plats servis sont complets: enchiladas, tortillas, chili con carne…
Si vous tenez à prendre un apéritif, préférez les bières mexicaines (Corona ou Desperados) aux cocktails bien sucrés du style «Pina Colada» ou «Margarita». Vous pouvez également opter pour un jus de fruits : jus de goyave ou jus d’ananas par exemple, ou pour un jus de légumes.
Si vous désirez prendre une entrée, évitez les nachos au guacamole ainsi que les beignets d’oignons (onion rings). Préférez les salades épicées au poulet, au maïs ou les tartares de tomates.
En plat principal, choisissez des brochettes de viande, un bon chili con carne ou des fajitas au poulet. Évitez les plats
lourds comme les enchiladas> les travers de porc caramélisés accompagnés de frites country ou les pâtes au chili.
Si vous voulez absolument finir par un dessert, optez pour un carpaccio d’ananas, une salade de fruits, un petit sorbet
ou un fromage blanc au coulis de framboises.

Quelques menus «sages»

46

Pour espérer perdre du poids, le bon vivant doit apprendre à freiner ses ardeurs alimentaires!
Cependant, il ne faut pas associer «diététique» et «sans saveur»: le tout est d’apprendre à équilibrer son alimentation et de savoir se faire plaisir à table sans abuser. Les repas à l’extérieur s’inséreront naturellement dans l’équilibre alimentaire si toutefois vous savez vous arrêter de manger quand vous êtes rassasié!

Originally posted 2014-08-13 09:42:30.

Comments

comments



lobésitécuisinergourmandisel\obésitérepas équilibréwww methodesmaigrir commaigrir apres 80anscontentmethodesmaigrir comméthodes montignac