L’origine de la méthode

Autor | octobre 14, 2017 | Méthode Montignac, Types de régimes |


La méthode Montignac est un condensé du régime Atkins et des régimes dissociés. Contrairement au régime Atkins, seuls les «mauvais glucides» – les glucides ayant un index glycémique supérieur à 55 – sont exclus de l’alimentation. Comme dans les régimes dissociés, certaines associations d’aliments sont interdites au même repas : les aliments riches en glucides et les graisses. Les fruits seront consommés uniquement entre les repas.
D’après M. Montignac, la consommation de glucides à fort index glycémique provoque une hyperglycémie réactionnelle qui elle-même engendre un hyperinsulinisme, responsable du stockage des graisses et donc de la surcharge pondérale. Il suffirait donc de supprimer tous ces mauvais glucides pour diminuer rhyperinsulinisme et d’éviter de consommer au même repas des graisses et des glucides!
Le régime porte uniquement sur le choix des aliments. Les quantités d’aliments autorisés ne sont pas limitées, ce qui
donne un aspect très alléchant à cette méthode.
La méthode fonctionne : après quatre mois de régime, on observe une perte de poids de 4 à 13 kilos selon le poids de départ, d’où la grande popularité de la méthode à travers le monde.

Michel Montignac n’est ni médecin ni diététicien. Il s’est intéressé à la diététique après avoir connu lui-même un pro-
blème de surpoids au cours de son enfance et a mis au point une méthode résultant de recherches personnelles. En 1987, il publie Je mange donc je maigris qui sera vendu à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde. Il connaît ensuite une grande popularité dans les années 1990 et développe sa méthode à travers des ouvrages de recettes ou en proposant une version « spécial femme » de sa méthode.

Originally posted 2014-08-08 10:44:33.

Comments

comments



lobésitécuisinergourmandisel\obésitérepas équilibréwww methodesmaigrir commaigrir apres 80anscontentmethodesmaigrir comméthodes montignac