Une histoire d’hormones

Autor | septembre 3, 2017 | À chacun son régime, Maigrir aprés 50 ans |


Dès 40 ans, la quantité d’hormones qui mobilisent les graisses diminue: les taux d’oestrogènes, de testostérone ou
d’hormone de croissance sont en chute libre. Or, ce sont ces hormones qui préservent la masse musculaire et s’opposent au stockage des graisses. La prise de poids est donc naturelle et physiologique à partir de cet âge.
Chez la femme, la ménopause est une période particulièrement délicate en ce qui concerne la prise de poids: non seulement la diminution du taux d’hormones favorise le stockage des graisses, mais ce chamboulement hormonal rend également les femmes très sensibles, voire irritables. Avec une sensibilité à fleur de peau, elles ont tendance à grignoter et à compenser le stress par des petites douceurs. Il faut alors apprendre à compenser ses angoisses par autre chose que
l’alimentation: une séance chez le coiffeur ou l’esthéticienne, une sortie au cinéma, une balade à bicyclette…
Les hommes ne sont pas épargnés: le taux d’hormones (testostérone) diminue également et les graisses se stockent
plus facilement à hauteur de la ceinture abdominale.
Par ailleurs, la cinquantaine voit se profiler des chambou- lements professionnels ou familiaux (le début de la retraite, le
départ des enfants…) qui peuvent transformer les habitudes alimentaires: on cuisine moins, on grignote plus…

Originally posted 2014-08-13 13:29:14.

Comments

comments



lobésitécuisinergourmandisel\obésitérepas équilibréwww methodesmaigrir commaigrir apres 80anscontentmethodesmaigrir comméthodes montignac