Viandes, poissons, œufs

Autor | septembre 13, 2017 | À chacun son régime, Régime pour petit budget |


Viandes, poissons, œufs
LES VIANDES

La viande peut constituer la part la plus importante du budget alimentation : une part de viande à griller coûte en
moyenne 2 euros!

Maintenez une vraie part de viande (ou de poisson) par jour, indispensable pour son apport en protéines de bonne
qualité mais également pour son apport en 1er et vitamines du groupe B. Cet apport quotidien permettra de maintenir la masse musculaire en période de régime.

Pour éviter de dilapider votre monnaie, suivez ces conseils:
• Achetez en grande quantité : caissettes en libre service, promotions spéciales à la découpe… et congelez en sachets portionnables. Vous réaliserez ainsi de précieuses économies.

• Variez les viandes au maximum et privilégiez les morceaux maigres. Toutes les viandes n’ont pas le même prix : pensez aux escalopes de dinde, moins chères que les escalopes de poulet. Pensez également aux cuisses de poulet (à consommer sans la peau!), à la viande de porc, bien moins grasse aujourd’hui grâce à la sélection des races.

• Préférez les steaks hachés surgelés à 5 % de matières grasses (vendus par dix, ils sont légèrement plus chers que
les steaks hachés à 15% de matières grasses, mais nettement moins gras).

• Limitez la charcuterie, même si son prix est modeste: elle est souvent bien trop grasse pour s’insérer quotidiennement dans le régime.

• Pensez aux viandes de deuxième catégorie (pour ragoûts et viandes en sauce), assez bon marché : il suffît de les
dégraisser avant la cuisson pour alléger la préparation.

LES POISSONS

Si les petites bourses ne peuvent pas se permettre de manger du poisson tous les jours, on peut tout de même trouver
quelques astuces pour en acheter sans se ruiner:

• Comparez les prix au kilo au rayon frais et au rayon surgelé: vous trouverez parfois de gros écarts alors que le
poisson surgelé possède la même valeur nutritionnelle que le poisson frais.

• Profitez des promotions spéciales pour acheter du poisson en plus grande quantité. Vous pourrez le congeler chez
vous en portions individuelles. Certains poissons ont un prix raisonnable: lieu noir, sardines, truite…

• Pensez aux carrés de poisson surgelé : il s’agit de morceaux de poisson reconstitué, pas toujours très engageants mais, cuisinés avec une petite sauce légère, on obtient des préparations tout à fait correctes sur le plan gustatif, le tout pour un prix très compétitif.

• Ne vous limitez pas aux filets garantis sans arêtes: un beau poisson entier coûte parfois bien moins cher.

• Pensez au poisson en conserve: thon au naturel, sardines au citron, maquereaux au vin blanc : ils peuvent s’intégrer
dans une salade composée ou servir de plat principal, accompagnés de légumes en salade.

Les filets de poisson pané, assez bon marché, seront à utiliser occasionnellement, et cuits de préférence sans ajout de
matières grasses (au four par exemple).

LES OEUFS

On oublie souvent que les oeufs peuvent remplacer une part de viande pour un prix très modeste : comptez deux
œufs en moyenne pour remplacer 100 g de viande ou de poisson.
Vous pouvez donc mettre des œufs au menu deux ou trois fois par semaine (sauf si votre taux de cholestérol est au-
dessus de la normale: limitez à une fois par semaine). Vous pouvez les cuire en omelette (avec peu de matières grasses) ou à la coque, mollets ou durs, pochés, en cocotte…

Pensez à intégrer des œufs durs dans une salade composée: avec un peu de thon en conserve émietté, ils constitueront une vraie part de «viande».

Originally posted 2014-08-13 14:47:02.

Comments

comments



lobésitécuisinergourmandisel\obésitérepas équilibréwww methodesmaigrir commaigrir apres 80anscontentmethodesmaigrir comméthodes montignac